Article
@Express
Catherine Seers
@Express 20 septembre 2021

D’emblée, précisons que ce sont toujours les règles sanitaires de la santé publique et du gouvernement du Québec qui s’appliquent présentement. Le SSPHQ entend continuer de faire respecter ces règles pour l’ensemble de ses membres, particulièrement le télétravail.

On le rappelle, le SSPHQ considère que le télétravail est une condition de travail fondamentale à Hydro-Québec et dans le monde du travail actuel. 

Concernant les décisions récentes à propos du télétravail postpandémie, le Tribunal administratif du travail et le Tribunal d’arbitrage ont accueilli les ordonnances présentées par le SPIHQ. Ils ont ordonné à Hydro-Québec :
 

  • de suspendre les discussions/négociations directes avec les membres sans entente préalable avec le Syndicat ;
  • de ne pas mettre en place son programme de télétravail postpandémie sans qu’une décision sur le fond ne soit rendue, ou sans qu’une entente ne soit intervenue avec le Syndicat.

Action prise par le SSPHQ

Le SSPHQ et les syndicats de la coordination SCFP-HQ, à l’instar du SPIHQ, ont déposé une requête juridique au Tribunal administratif du travail (TAT) (voir le Réseau spécial du 17 août 2021) pour préserver vos droits et ceux de l’association vous représentant. Cette requête juridique fera l’objet d’audiences devant le TAT ; aucune décision n’a été rendue pour le moment. 

Une main tendue

Vos représentants syndicaux sont prêts à discuter, à négocier et à aller de l’avant pour conclure une entente officielle avec Hydro-Québec sur le télétravail, selon vos priorités et vos besoins, et ce dans le respect des lois du travail. Nous voulons faire partie de la solution. Nous n’attendons qu’une ouverture de l’employeur.

La vaccination obligatoire

Il importe de préciser qu’au moment d’écrire ces lignes, Hydro-Québec ne demande pas la vaccination obligatoire de son personnel.  

En ce qui a trait à l’obligation de vacciner l’ensemble des travailleuses et travailleurs de la santé, le SCFP est toujours d’avis que le gouvernement n’a pas fait la démonstration que la vaccination obligatoire représente la solution à privilégier à ce stade-ci. Ainsi, nous continuons à soutenir le SCFP dans la dénonciation ferme de la vaccination obligatoire pour tous les travailleurs et travailleuses de la santé.

La campagne de vaccination en cours a déjà rejoint 88,6% des Québécois de 12 ans et plus en date du 15 septembre, selon les données de l’Institut national de la santé publique du Québec. Cependant, ceci ne remplace pas les équipements de protection individuelle, la distanciation physique, le retrait des personnes symptomatiques (vaccinées ou non), une ventilation adéquate et de rigoureux protocoles de nettoyage. Le télétravail à temps plein doit également être maintenu pour minimiser les contacts tant que les conditions de retour au travail ne seront pas favorables.

Comme l’indique Frédéric Brisson, secrétaire général du SCFP-Québec : « Pour gagner contre la pandémie, il est nécessaire de se tourner vers des mesures incitatives plutôt que punitives et coercitives ». À ce stade-ci, la mesure coercitive annoncée par le gouvernement du Québec à l’endroit des travailleuses et travailleurs de la santé n’a pas été appliquée. Dans l’éventualité de son implantation, le Syndicat des spécialistes et professionnels d’Hydro-Québec supportera le SCFP.

Et, selon toute éventualité, le syndicat reconnaît ses obligations envers ses membres, qu’ils soient vaccinés ou non.

À votre agenda !
Assemblée générale du SSPHQ

Nous vous invitons à réserver votre heure du dîner, le mardi 2 novembre prochain, pour participer à l’Assemblée générale virtuelle du SSPHQ. L'ordre du jour officiel et les détails suivront au cours des prochaines semaines.

Puis-je participer à l’Assemblée générale ?

Tout membre en règle peut participer à l’Assemblée générale et à droit de vote. Attention, le fait d’être syndiqué n’égale pas automatiquement d'être membre. Devenir membre est un choix volontaire que l’on fait en signant sa carte d’adhésion au syndicat.

Vérifier votre statut  

Votre nom : <<First Name>> <<Last Name>>
Votre statut : <<Signé>>

S = membre, puisque votre carte est signée
N = non-membre, puisque votre carte n’est pas encore signée

Si votre statut est non-membre et que vous souhaitez participer à l’Assemblée générale du mardi 2 novembre, nous vous invitons à compléter dès maintenant la carte d’adhésion du syndicat et à nous la retourner par courriel à communications@ssphq.org.
 

Carte d'adhésion au syndicat à remplir

Postes à pourvoir en assemblée générale 
Période de mise en candidature

Impliquez-vous et faites une différence !

La période de mise en candidature pour les postes qui suivent ci-après est ouverte. Les candidates et les candidats ont jusqu’au mardi 5 octobre à 17 h pour déposer leur candidature au secrétaire général à secgen@ssphq.org. Celle-ci doit être accompagnée d’un texte de présentation et de motivation d’un maximum d’une demi-page. Un vote aura lieu en Assemblée générale, si plus d’un membre par poste pose sa candidature.

Comité des syndics

1 poste ouvert
Mandat de 3 ans

Le comité Syndics agit à titre de comité de vérification au nom des membres et vérifie au moins une fois par année civile les livres et les comptes du ou de la secrétaire générale. Il présente son rapport écrit à la première Assemblée générale qui suit l’achèvement de chaque vérification.

Le Comité soumet, au besoin, toutes les recommandations ou les préoccupations qu’il est nécessaire d’examiner afin de s’assurer que les fonds, les archives et les comptes de la section locale sont tenus de manière ordonnée, correcte et adéquate. 

Conditions :

  • Être membre du SSPHQ
  • Ne pas être un(e) élu(e) ou un(e) membre de comité

Comité de Statuts et règlements

2 postes ouverts
Un mandat de 3 ans et un d'un an

Le Comité Statuts et Règlements analyse toutes les propositions d’amendement déposées par les membres. Il en recommande l’acceptation, le rejet ou fait une contre-proposition aux instances appropriées. Le comité est composé de trois membres élus par l’Assemblée générale.

Il a de plus la responsabilité de faire toute proposition d’amendement requise pour garantir la cohérence des Statuts et Règlements du Syndicat. Sur demande du Président, le Comité fournit un avis sur l’interprétation des Statuts et règlements.

Conditions :

  • Être membre du SSPHQ
  • Ne pas être un(e) élu(e)

Comité d’élections

3 postes ouverts
Mandat de 3 ans

Le comité organise l’élection des membres du Comité exécutif - Président(e), Secrétaire général(e) et Vice-président(e)s - et encadre l’élection des autres représentants syndicaux et veille à ce que ces élections se déroulent dans le respect des Statuts.

Composé de trois membres élus par l’Assemblée générale tous les trois ans, le Comité voit au découpage des divisions géographiques ou administratives du Syndicat et a seule autorité pour interpréter les Statuts du SSPHQ relativement à l’élection de ses représentants syndicaux.

Conditions :

  • Être membre du SSPHQ
  • Ne pas être un(e) élu(e)

Vous trouverez une description plus complète des postes énoncés dans les Statuts du syndicat.

Les échos du Comité exécutif

Le Comité exécutif s’est réuni début septembre dans le respect des règles sanitaires pour traiter de différents enjeux. Les quatre journées ont permis à l’exécutif de se ressouder et de trouver une harmonie bénéfique pour travailler ensemble. Les membres de l’exécutif ne sont naturellement pas d’accord sur tous les sujets, mais avec la recherche de consensus, les débats sont constructifs.

Désignations et nominations

Le vice-président Marc Payette a été désigné pour être le porteur du dossier télétravail pour le 4250 avec l’appui de la présidente, Manon Baillargeon. Avec les audiences au Tribunal administratif du travail et la consultation des pairs syndicaux sur cet enjeu, il ne manquera pas travail.

Mélanie Dagenais, vice-présidente Montréal – Place Dupuis, reprend les rênes du comité Mobilisation. Une nouvelle activité syndicale vous sera d’ailleurs communiquée plus tard cet automne.

La responsabilité politique du Groupe Production, Innovation et Direction santé, sécurité et environnement a été attribué à Pascal Pitre, le nouveau vice-président de la région Québec – Nord-Est.

De plus, le comité exécutif a nommé Étienne Simard au comité Statuts et règlements pour combler un poste vacant jusqu’à l’assemblée générale. Cela devrait donner un coup de pouce à Alexandra Mailloux-Rhéaume qui, depuis l’absence maladie de Guy Bergeron, pilote seule le comité et la refonte du Règlement des dépenses qui sera présenté en assemblée générale.

Réseau spécial

Qualification à l’indemnité complémentaire
du congé de maternité, paternité ou d’adoption

 

Le 26 avril dernier, les sections locales membres de la coordination SCFP ont convenu d’une lettre d’entente portant sur le sujet mentionné ci-haut. Cette entente prévoit une modification au délai de qualification nécessaire pour pouvoir bénéficier de l’indemnité complémentaire dans les cas de congé de maternité, paternité ou d’adoption de 20 semaines à compter de la première embauche de la personne concernée dans tous les cas, que l’on soit un homme ou une femme.
 
Cette modification a été rendue nécessaire pour faire cesser la disparité de traitement entre les femmes (maternité) et les hommes (paternité) qui, de notre avis, constituait une discrimination injustifiable. Lire la suite dans le Réseau spécial. 

Consulter le Réseau spécial

Assemblée générale
Fonds de solidarité FTQ

À tous les membres détenant un REER au Fonds de solidarité,
 
En tant qu'actionnaire du Fonds, vous avez l'occasion d'exercer les droits de vote attachés aux actions que vous détenez. Vous êtes ainsi appelé à participer à la vie démocratique du Fonds en élisant les administrateurs qui formeront le prochain conseil d'administration, en nommant les auditeurs indépendants et en vous prononçant sur des questions d'importance pour le développement du Fonds.

Les actionnaires sont invités à participer à l’assemblée virtuelle, samedi le 25 septembre 2021 à 14 h. Pour chaque actionnaire qui votera, le Fonds remettra 3$ à des organismes qui offrent de l’aide et des services à des femmes victimes de violence conjugale. Si vous ne pouvez pas y être, le vote par procuration est idéal. Voir les informations utiles et les recommandations dans le Réseau spécial.

Salut !
Catherine Seers