Description
Coordonnées
Défense de nos droits

Défense de nos droits

Le comité est le gardien de nos conditions de travail. Il a pour objectif de faire respecter notre convention collective et les lois du travail en vigueur.

Le respect de notre convention collective

Le cœur de notre travail

La convention collective balise les agissements de l’employeur et limite les situations arbitraires en ce qui a trait à nos conditions de travail. La convention collective est un contrat négocié et signé conjointement par les deux parties, le SSPHQ et Hydro-Québec, qui s’engagent ainsi à la respecter et l'appliquer.

Mais pour que le contrat soit bel et bien respecté, il appartient à tous les spécialistes de voir à son application. À quoi bon une convention collective, si nous ne faisons pas respecter ses dispositions, nos droits ?

Plus les spécialistes feront respecter leurs droits, plus notre convention collective sera forte et respectée par l'employeur.
 

Je fais respecter mes droits

Si vous croyez être lésé dans vos droits par votre gestionnaire, si vous avez des doutes sur l’interprétation faite par ce dernier, s’il y a mésentente sur l’application d’une disposition de la convention collective, vous devez contacter votre représentant syndical rapidement. Celui-ci fera les vérifications nécessaires et, selon la situation, transmettra votre dossier au Comité Défense de nos droits pour que des actions soient prises afin que vos droits soient préservés.
 

Je réagis rapidement

Lorsque vous êtes conscient d’une problématique ou avez des doutes au sujet d’une situation, vous devez réagir rapidement. Le Syndicat a 42 jours à compter du moment de l’incident ou de la connaissance de celui-ci pour, le cas échéant, pouvoir déposer un grief. Sans quoi, vous pourriez perdre votre droit à voir ladite situation réglée ou compensée, selon sa nature.
 

Je contribue au comité Défense de nos droits

Le comité Défense de nos droits et votre représentant syndical vous accompagneront dans les démarches pour obtenir le respect de vos droits et la réparation d’une situation litigieuse, selon le cas. Votre collaboration est essentielle pour que le Syndicat ait en main toutes les preuves et les informations nécessaires à la défense de votre dossier.

La judiciarisation de votre dossier, par le dépôt d’un grief, pourrait être requise, si aucune entente n’est possible avec votre gestionnaire en amont de la procédure.

C’est quoi un grief ?

Avoir un mouvement de personnel juste

Un enjeu chez les spécialistes

Le comité Défense de vos droits surveille le processus de comblement des postes vacants chez les spécialistes pour s’assurer du respect de notre Convention collective. Il analyse chacun des affichages et exige des corrections aux Ressources humaines de l’entreprise lorsqu’ils ne sont pas conformes.

Le comité dépose également des griefs syndicaux, lorsque requis, pour protéger l’ordre de priorité des candidats et les diverses dispositions concernant le mouvement de personnel des spécialistes.

Pour ce faire, il procède à des enquêtes confidentielles auprès des personnes candidates afin de rassembler les faits et démontrer à l’employeur qu’il n’a pas respecté le processus de dotation, soit de nommer un spécialiste syndiqué avec le SCFP 4250.

Je veux postuler et m’assurer que le processus est respecté

Vous convoitez un nouveau poste, une nouvelle opportunité. Le mouvement de personnel chez les spécialistes est basé uniquement sur les compétences. Alors, peaufinez votre curriculum vitae, rédigez votre lettre de présentation et assurez-vous de connaître vos droits.

Comment fonctionne le comblement de postes vacants chez les spécialistes ? 

Assurer l'évaluation des emplois

L'importance de l'équité

Le comité Défense de nos droits a la responsabilité de veiller à l’équité salariale chez les spécialistes, d’évaluer les nouveaux descriptifs d’emplois créés par Hydro-Québec, de participer à l’uniformisation des descriptifs d’emploi et de traiter les demandes de réévaluation des emplois soumises par les employé(e)s. Il s’agit d’une activité paritaire avec l’employeur.

Je veux faire évaluer mon emploi

Si, depuis quelque temps, vous constatez que vos tâches ont évolué ou que votre salaire ne reflète pas votre niveau de responsabilité, il est peut-être temps de songer à effectuer une demande d’évaluation de votre poste.

Qu'est-ce qu'une demande d'évaluation d'emploi et comment en faire une ? 

La requête en 39

La reconnaissance du groupe des spécialistes

Le Comité est aussi responsable de tout dossier découlant de la Commission des relations du travail (CRT), notamment les requêtes en vertu de l'article 39, dans le but de faire respecter la portée intentionnelle de notre certificat d'accréditation.

Article 39 du Code du travail du Québec :
« De plein droit, au cours de son enquête, et en tout temps sur requête d'une partie intéressée, la Commission peut décider si une personne est un salarié ou un membre d'une association, si elle est comprise dans l'unité de négociation, et toutes autres questions relatives à l'accréditation. »

Si cette dernière responsabilité vous semble plutôt abstraite, sachez que la requête en 39 est notamment utilisée pour permettre de protéger le groupe des spécialistes dans ses possibilités d’avancements et de mouvement vers les différentes cheminées que compte l’entreprise, et ce partout au Québec, en rapatriant dans l’unité syndicale des emplois effectués par des contractuels, par des professionnels et autres.

Je veux protéger les emplois de spécialiste

Si vous remarquez que des contractuels, des professionnels ou des employés d’autres accréditations effectuent un emploi de spécialiste, informez-en votre représentant syndical. Le comité sera sollicité pour déterminer s’il y a lieu d’entreprendre une requête en 39 et, ainsi, protéger nos emplois.

La défense de nos droits

La responsabilité de tous !

Nous avons besoin des uns et des autres. Le Syndicat a besoin de tous les spécialistes pour être nos yeux et nos oreilles dans le milieu de travail. En contrepartie, nous sommes là pour vous aider et vous soutenir lorsque vous avez des problèmes ou des questions. Vous pouvez communiquer en tout temps et en toute confidentialité avec le comité Défense de nos droits.

L'équipe Défense de nos droits

Gilles Cazade - Responsable politique

Nicole Héroux, poste 3323
Fanny Pes-Morissette, poste 3309
Lucian-Gabriel Craciun, poste 3317

514 382-7747 ou 1 877 699-7747
Defense@ssphq.org

Défense de nos droits

Description du membre

Dans son rôle au syndicat, Fanny fait preuve de flexibilité, de diplomatie et de créativité. Elle cherche et trouve des solutions et elle maintient un climat propice aux échanges et aux ententes. Elle est appréciée pour sa capacité d’écoute et son empathie.

Bonne communicatrice, Fanny agit comme vulgarisatrice auprès des membres et aspire à améliorer les relations de travail, avec transparence et honnêteté.  
 

Description du membre

Employé d’Hydro-Québec en support du centre de conduite du réseau de TransÉnergie depuis 2005, Gilles fait preuve d’écoute, de diplomatie et vous accompagne dans la recherche de solution. Gilles vous soutient en vous donnant le plus d’options possibles.

Bon communicateur et vulgarisateur, Gilles travaille à vous représenter au meilleur de vos intérêts dans l’optique d’améliorer les relations de travail, avec rigueur, clarté et honnêteté. Il prend le temps nécessaire pour vous assister.

Description du membre

Déléguée sociale
Comité défense de nos droits

À l’emploi d’Hydro-Québec en tant que conseillère, Gestion des contrats TIC, Nicole est impliquée activement dans le syndicat depuis presque 2 ans.  Récemment libérée, elle pilote le comité Défense de nos droits et appuie le comité Relations de travail dont le mandat est complémentaire.  

Dans ces rôles, Nicole s’applique avec rigueur et efficacité à améliorer les conditions de travail des membres. Les dossiers de mouvement de personnel, d’évaluation des emplois et de judiciarisation des cas problématiques avec l’employeur,  sont au cœur de son implication actuelle.

Appréciée pour son dévouement, Nicole reste souriante et positive, prête à relever les défis qui lui sont proposés. 
 

Description du membre

DIRECTEUR SYNDICAL, PLACE DUPUIS
Membre des comités Bien-Être et Défense de nos droits

Lucian est à l’emploi d’Hydro-Québec depuis 2010, occupant un poste en gestion des contrats et approvisionnement des TIC qui l’amène à s’impliquer dans des appels de propositions et des négociations.

C’est auprès de certains collègues que Lucian a pris conscience du manque de compréhension de nos droits et réalisé la méconnaissance d’un grand nombre quant à la Convention collective.  C’est ainsi qu’il s’est engagé dans le syndicat pour faciliter les relations avec les membres et mieux accueillir les nouveaux arrivants.

Son intérêt marqué pour les négociations de Conventions collectives date de plusieurs années.   Il aspire maintenant à mieux les comprendre de l’intérieur et pourquoi pas, y participer.