Négociation de la convention collective 2020-2024

La convention collective 2020-2024, négociée en front commun et de manière anticipée en 2018, a obtenu l’aval des membres du SSPHQ réunis en assemblée générale. Le vote a été à 92,1 % en faveur de l’entente de principe conclue le 12 juillet 2018 entre Hydro-Québec et les syndicats affiliés au SCFP.

Comment s’est déroulée cette négociation ?

Invitation à négocier et front commun

En 2017, immédiatement après l’offre de l’employeur d’entamer les pourparlers pour le renouvellement des conventions collectives, les discussions pour former un front commun ont été amorcées. Les différents syndicats d’Hydro-Québec se sont alors interpellés afin de voir « qui » pourrait en faire partie, chacun ayant ses propres enjeux, affinités et historiques de négociation. Le Front commun s’établissant sur une entente commune, un « pacte ».

Consultation des membres et priorisations des revendications

Avant toute discussion avec l’employeur, le SSPHQ a demandé un mandat pour négocier la convention collective en front commun et de manière anticipée aux membres lors de l’Assemblée générale annuelle tenue à l’automne 2017.

Avec l’appui des membres, le comité de négociations a officialisé sa participation au front commun et a approfondi ses démarches pour construire son cahier de revendications visant les salaires, le régime de retraite et les clauses normatives de la convention collective.

Une large consultation auprès des spécialistes a permis de prioriser les enjeux de la négociation. Plus de 1 500 membres ont alors exprimé leurs besoins et préférences.

Quelques revendications :

  • Maintenir les acquis du régime de retraite d’Hydro-Québec (RRHQ)
  • Obtenir officiellement le télétravail
  • Devancer le droit à une 5e et 6e semaine de vacances
  • Bonifier les régimes collectifs « médicaux et dentaires »
  • Rendre permanents des emplois temporaires
  • Encadrer la sous-traitance
  • Améliorer l’encadrement des règles de dotation

Mobilisation des membres et négociations

Les négociations se sont amorcées le 20 février 2018 par le dépôt des revendications syndicales avec l’appui des membres qui, à travers le Québec, se sont fièrement affichés avec les couleurs du Syndicat. Tout au long des négociations, les spécialistes sont restés visibles avec leur revendication pour le télétravail et leur appui au comité de négociation. Ce fut un atout déterminant à la table de négociation.

Pour les enjeux relatifs au salaire, aux avantages sociaux et au régime de retraite, la table de négociation du front commun réunissait plus de 30 représentants et conseillers syndicaux provenant du Syndicat des employés de métiers (SCFP 1500), du Syndicat des employé-es de techniques professionnelles et de bureau (SCFP 2000), du Syndicat des technologues (SCFP 957), du Syndicat des constables spéciaux (SCFP 4785), du Syndicat des employés de réseaux (SCFP 5735), ainsi que le Syndicat des spécialistes et professionnels (SCFP 4250).

La table de négociation sectorielle propre aux enjeux des spécialistes réunissait certes moins de gens, mais un plus grand nombre de revendications y ont été abordées.

Les étapes de la négociation en un coup d’œil

Rédaction et signature d’une nouvelle convention

La signature de la nouvelle convention collective s’est tenue à Hydro-Québec le 12 décembre 2018. Une lettre d’entente signée au même moment a permis d’appliquer les nouvelles clauses de la convention collective à compter du 1er janvier 2019. La présente convention collective qui arrive à échéance le 31 décembre 2024 restera en vigueur tant qu’une nouvelle convention collective n’aura pas été signée.

Pour connaître les grandes lignes des modifications apportées à la convention collective par la négociation de 2018, consulter l’Aide-mémoire de la convention collective 2020-2024. 

 

L’équipe 2018 du comité Négociations

Guy Bergeron – Président – Responsable politique de la négociation
Carl Acocella – Vice-président – Responsable de la table de négociation sur le normatif
Stéphane Miville – Vice-président – Responsable de la table de négociation sur le RRHQ
Marc Payette - Vice-président – Responsable de la table de négociation sur le salaire
Marie-Claude Cadieux - Conseillère SCFP
Guy De Blois - Conseiller SCFP
Jocelyn Tremblay – Coordonnateur du Front commun SCF